Petite rétrospective historique sur le Remington 1863

Eliphalet Remington II fonde l’entreprise E. Remington and sons en 1816. La société s’est tout d’abord implantée au domicile familial. En 1828, elle se déplace d’un demi-kilomètre au bord de la Rivière Mohawk, en un lieu qui est aujourd’hui la ville d’Ilion, dans l’État de New York. L’entreprise s’y trouve encore de nos jours et produit des armes de la plus haute qualité ! C’est la plus ancienne entreprise des États-Unis et elle a produit des armes sans interruption depuis sa fondation.

 

    Le Fondateur

Eliphalet Remington

    (1793 - 1861)*

SB 280516 2    SB 280516 1
 

L’entreprise autour de 1840    
Ilion, État de New York.

 

                                                                         

                                                                                         

Eliphalet épouse Abigail Paddock qui lui donne trois fils Philo, Eliphalet III et Samuel. Tous trois ont travaillé dans l’entreprise. La société s’est développée et s’est mise à produire des armes, mais par la suite s’est aussi lancée, avec succès, dans la production de machines à écrire et de matériel agricole.

En 1858, l’entreprise se voit délivrer le brevet de fabrication d’un revolver à carcasse fermée. Ce fut d’abord le New Model Army qui a eu pour successeur le modèle 1861.

  294 B

 

En 1861, après le début de la guerre civile américaine – la guerre de Sécession 1861-1865 – et parce que Samuel Colt n’a pas pu faire face à l’énorme demande d’armes à feu en raison d'un incendie qui a détruit son usine le 5 février 1864, Remington a saisi sa chance et a proposé au gouvernement de l’Union son revolver New Model Army en calibre 44.

Au départ les militaires pensent que l’arme n’est pas au point mais ils en passent néanmoins commande pour 106.000 exemplaires en 1863 qui sont mis en dotation dans la cavalerie et auprès de tous les officiers. Le remplacement d’un barillet vide par un autre chargé relève plutôt d’une « Pale-Raderie » hollywoodienne étant donné qu’à l’époque la standardisation imparfaite de la fabrication ne le permettait pas ! L’arme était toutefois très robuste et endurante et offrait une forte puissance d’arrêt. Le Colt ne présentait pas ces caractéristiques.

                                                                       

SB 280516 4.png Présentation d’une conversion
de Remington en Calibre .46

                                                                      

Comme les progrès des armes de poing ne connaissent pas de pause, le fabricant Smith & Wesson met sur le marché en 1857 une arme à chargement par l’arrière qui en vertu du brevet Rollin White tire à cartouches métalliques. Ce brevet a été déposé en 1855 mais n’a pas été encore exploité parce que les cartouches métalliques sont très chères à fabriquer et ne sont encore à l’époque qu’au stade expérimental. En 1865, après la guerre, Remington devient une société par actions et passe un accord avec Smith & Wesson pour construire sous licence un dispositif de conversion permettant l’utilisation des cartouches métalliques. Nous sommes en 1868 et il est désormais possible de disposer d’un système efficace adaptable au New Model Army mais aussi aux modèles plus petits

 

Remington Conversion

sous brevet Rollin White

  SB 280516 5.png     

 

 

* Images aimablement fournies pas la société  Remington.

 

 

Politik und Wirtschaft

In Folge von wirtschaftlichen Problemen, woran die Politik der USA nicht ganz schuldlos ist, hat Remington im Jahr 2018 seine Insolvenz und damit verbundene Zahlungsunfähigkeit verkündet. So geht nun ein weiteres, großes Unternehmen, der Waffenindustrie kaputt. In Deutschland wurde es mit anschließendem Artikel bekannt gegeben. 

 

                                                               Chase Passion  17.02.2018

Politique et affaires

La société Remington a annoncé lundi dans un communiqué de presse son projet de mise en faillite.Il n’en demeure pas moins que pour en arriver là Remington a clairement de gros soucis financiers. Ces soucis seraient en parti expliqués, paradoxalement, par le fait que Donald Trump soit plutôt favorable aux armes, et par conséquent depuis son élection, les Américains ne craignant plus un durcissement de loi, n’achètent de ce fait plus d’armes dans l’immédiat. Ceci ne doit être qu’une partie des raisons à notre avis.Le terme fait peur mais il faut savoir qu’aux Etats-Unis la mise en faillite n’est pas la même qu’en France. Cela ne signifie pas nécessairement la fin de la société, au contraire.

En effet, Remington est à ce jour endetté à hauteur de 950 millions de dollars. Une somme colossale qui force le groupe à se mettre en faillite pour négocier avec ses créanciers, et se placer par la même occasion sous la protection de la justice.

Manifestement pour sortir de ce mauvais pas, Remington Outdoor Compagny, contrôlé par une société d’investissement appelé Cerberus Capital Management, va échanger une partie de sa dette contre une partie des titres de la société. 

Pour rappel la société GM (Général Motor) avait connu le même sort il a quelques années, et elle existe toujours. Il n’y a, à ce stade, pas de raison de s’inquiéter quant à l’avenir de Remington.

 

                               

Artikel vom 14. Februar 2018 in der Kreiszeitung Wesermarsch   

Artikel Remington