« Connvercheun », qu’est-ce que c’est ?

Le « Pale Rider d’Hollywood a essayé, jusqu’à présent en vain, de nous faire admettre l’idée d’un rechargement rapide des revolvers par remplacement d’un barillet vide par un autre, chargé lui. Malheureusement cette idée cinématographique sympathique est battue en brèche par le manque de standardisation des armes d’époque.

Le pas déterminant vers l’efficacité du chargement a été rendu possible par le brevet déposé par l’inventeur Rollin White. Il a for le barillet de part en part et dans le même temps il a offert la possibilité d’employer des cartouches métalliques rendant par là le rechargement plus rapide. D’abord avec des cartouches à percussion annulaire, puis avec des cartouches à percussion centrale.

La voie aux revolvers militaires de gros calibre à cartouches métalliques s’est ouverte après la guerre de sécession. La firme Smith & Wesson avait acheté le brevet White et mis sur le marché en 1868 son revolver à six coups et barillet basculant du modèle nommé « Américain » en calibre 44 à percussion annulaire.

Remington acheta à Smith & Wesson la licence permettant de convertir les revolvers à percussion en revolvers à cartouches métalliques en application du brevet White. C’est ainsi que le revolver à percussion New Model Army de 1863 fut d’abord converti par mise en place d’abord du barillet à 5 coups en calibre .46 à percussion annulaire et ensuite avec le barillet à 6 coups en 44 à percussion centrale. Colt n’était pas disposé à payer pour les licences S&W et essaya de contourner le brevet White par le système de conversions Thuer qui connut un échec commercial.

La vision à long terme de Remington porta ses fruits puisque la société avec ses conversions le marché des revolvers de gros calibre à cartouches métalliques jusqu’au début des années 1870. De son côté Smih &Wesson ne joue à cette époque qu’un rôle mineur, sa capacité de production étant occupée sur un autre créneau. Mais elle tira de gros revenus de la vente de ses licences.

Ce n’est qu’après que le brevet Rollin White fut tombé dans le domaine public que colt put sauter dans le train de la cartouche métallique et, à partir de 1871 avec son modèle Pichers utilisant la conversion Richards-Mason à carcasse ouverte puis enfin avec le Single Action Army de 1873 reprendre la première place sur le marché.

Ultérieurement, Rollin White a été accusé d’avoir par son abus de position d’avoir contribué à inutilement prolonger la guerre civile ou au moins d’avoir eu une influence néfaste sur son déroulement. Finalement tout ne fut qu’une histoire d’argent.

Bildergebnis für Remington Conversion

Ici, le système de chargement est encore en place. Le barillet et le chien ont été remplacés.

On peut ne pas comprendre pourquoi on a choisi justement de nommer ce calibre le 46, donc de 5/10 de pouce plus gros que le calibre 44 d’origine. Mais à cette époque on ne mesurait pas le calibre entre sommets des rayures mais de fond à fond.

On a remplacé le barillet par un autre percé de part en part, mais aussi le chien et le verrou de barillet. Selon la version, on installait une portière pour le chargement et le déchargement. On remplaçait le système de chargement levier par une tige poussoir. En général cela imposait d’avoir recours à un armurier.

Les Kit de conversion actuels.

De nos jours, la justesse et la précision des dimensions n’est plus un souci. Les machines-outils actuelles produisent des pièces précises au centième. Un « kit » de conversion, en français un module de conversion est donc réalisé avec une telle précision qu’il ne demande pratiquement pas d’ajustage. Des fabricants comme Kirst et Taylor produisent de ces modules pour quelques revolvers mais hélas pas pour nos Santa Barbara. Le point le plus important lors de la conversion est le fait que la carcasse reste telle quelle or elle est conçue et approuvée pour les seules poudres noires. Une conversion pour tirer des poudres nitrées peut donc voir des conséquences fatales et conduira immanquablement à des accidents graves. Surtout quand on met dans un même sac les cartouches à charge faible et celles à charge normale.

Safety first

 

Pale Rider

 

Si Pale Rider avait eu un barillet à cartouches, il aurait sûrement rechargé plus vite qu’en changeant de barillet. Mais cela n'aurait pas eu autant de retentissement que la fameuse scène

 

 main qimg 6f78337529e422f12a9b4643687c1adb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 converter  Il faut vraisemblablement ajuster en longueur la conversion Kirst

 

Si on commande l'éjecteur approprié tout de suite, on économise ensuite un délai d'attente ennuyeux chez l'armurier et on ne paie le port qu’une seule fois. Un kit de conversion peut coûter jusqu'à 450 $.

 Ausstoßer

 

La conversion existe aussi en 22 LR, mais son aspect diffère nettement de celui de l’original ! Elle ménage le matériel et le porte-monnaie.

 22lfb

Ces tarifs s’appliquent pour les fournisseurs italiens. Il reste à déterminer jusqu'à quand ces variantes resteront disponibles en Allemagne